Skip to content

Les femmes de Neuchâtel par Nikon D800 and 70-200 mm VR-II à la Fête des vendanges de Neuchâtel

DSC_8313

Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l’abîme,
O Beauté? ton regard, infernal et divin,

DSC_8508

Verse confusément le bienfait et le crime,
Et l’on peut pour cela te comparer au vin.

DSC_8611

Tu contiens dans ton oeil le couchant et l’aurore;
Tu répands des parfums comme un soir orageux;

DSC_8722

Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore
Qui font le héros lâche et l’enfant courageux.

DSC_8780

Sors-tu du gouffre noir ou descends-tu des astres?
Le Destin charmé suit tes jupons comme un chien;

DSC_8821

Tu sèmes au hasard la joie et les désastres,
Et tu gouvernes tout et ne réponds de rien.

DSC_8825

De Satan ou de Dieu, qu’importe? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, — fée aux yeux de velours,

DSC_8875

Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine! —
L’univers moins hideux et les instants moins lourds?

DSC_8846

Les femmes de Neuchâtel par Nikon D800 and 70-200 mm VR-II à la Fête des vendanges de Neuchâtel avec un extrait de la poésie “Hymne à la Beauté”, Charles Baudelaire. Cliquez sur les photos pour magnifier!

Posted by lorenzoborghi on October 6, 2013

Leave a Reply

%d bloggers like this: